Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Verrines glacées orange et noix!

par Arthur P. 16 Décembre 2016, 19:30 Sans lactose; évidemment! Végétariens Entrée; Apéro; Bref pour bien commencer! Sans gluten!

Un apéritif original, frais et facile à réaliser!

Un apéritif original, frais et facile à réaliser!

Le chapitre 1!

Le chapitre 2!

Au pays des Fruits Secs le régime des Noix avait décidé de prendre toutes les mesures pour mettre fin au mouvement des "Noix êtes comme nous". Le gros du mouvement de la résistance s'était réfugié dans le nord du pays des Fruits Secs, dans la région des Monts Meringues. L'Oligarchie décréta la mobilisation générale et envoya un corps de l'armée des Noix pour écraser les Noisettes rebelles. L'appel à la mobilisation fut placardée dans tout le pays.

Benoit, une jeune Noix tout juste sortie de l'école tomba sur l'appel à la mobilisation au coin de sa rue un début d'après midi. Fils d'un officier décoré de l'ordre de la Coque, éduqué dans la plus pure tradition de la Noix Supérieure, il s'engagea immédiatement, convaincu de partir défendre la liberté. Le soir-même il s'endormit dans un casernement, entouré d'autres Noix et Fruits Secs prêts à défendre l'ordre juste.

Après seulement quelques jours d'entrainement, sa compagnie, la 27ème, fut appelée dans la région des Monts Meringues. En deux jours ils traversèrent le pays des Fruits Secs, tassés dans des camions bâchés. Ils arrivèrent au quartier général de l'armée des Monts Meringues en pleine nuit. Ereinté par le voyage, Benoit n'eut qu'une courte nuit pour reprendre des forces. Le lendemain, à l'aube, c'est sous le commandement de son lieutenant qu'il s'engagea avec sa compagnie en direction des vallées enchâssées des Monts Meringues.

Cela faisait maintenant six jours que la 27ème compagnie errait dans les Monts Meringues, combattant un ennemi invisible. Trois fois ils essuyèrent des tirs ennemis sans jamais savoir où riposter. Le quatrième jour l'éclaireur, une Noix originaire de la région, disparut dans la nuit, abandonnant la 27ème compagnie dans une région qui lui était totalement inconnue. Le lieutenant déclara la Noix éclaireuse déserteur et traitre à l'Oligarchie dans une harangue qui remotiva ses troupes. Mais l'effet fut de courte durée. L'après midi même, le lieutenant qui marchait en tête de colonne fut touché et succomba quelques heures après.

Avec quelques compagnons, Benoit tenta de reprendre la tête de la compagnie, se souvenant des récits de guerre de son père. Mais sans repères, ils ne firent que s'enfoncer un peu plus encore dans les Monts Meringues. Après trois nouveaux jours de marche, la 27ème compagnie tomba d'épuisement. Mal équipée pour supporter le climat des Monts Meringues, complètement perdue et désespérée, elle décida d'installer un cantonnement au fond d'une vallée encaissée, espérant être retrouvée un jour...

Ingrédients, pour 4 verrines :

- Une orange à jus.

- 30 grammes de noix fraiches (sans la coque).

- 8 beaux brins de ciboulette.

- Sel et poivre.

Les verrines au garde à vous!

Les verrines au garde à vous!

En cuisine, en prévoyant un peu d'avance!

- Presser l'orange. Remplir un bac à glaçon avec le jus et mettre le jus au congélateur.

- Quand les glaçons de jus d'orange sont pris, les sortir. Mettre les glaçons, les noix et la ciboulette dans un blender ou un mixeur. Réserver un brin de ciboulette pour la décoration. Saler légèrement et poivrer.

- Mixer le tout pour obtenir un fin granité. Remplir les verrines, décorer avec les brins de ciboulette et servir immédiatement.

Laclac vous souhaite un bon appétit, sans lactose, évidemment!

Verrines glacées orange et noix!

commentaires

Haut de page