Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pains à hamburger aux noix et noisettes!

par Arthur P. 9 Décembre 2016, 18:42 Pain et autres... Sans lactose; évidemment! Végétariens

Les pains tout juste sortis du four!

Les pains tout juste sortis du four!

Le chapitre 1 est ici!

Au pays des Fruits Secs, l’oppression de l’oligarchie des Noix se faisait de plus en plus pressante. Toutes les Noisettes étaient soupçonnées d’appartenir aux « Noix êtes comme nous », et le simple fait pour une Noisette de dire qu’elle était une Noisette pouvait conduire à son arrestation immédiate par la police secrète de l’oligarchie.  Aucun des fruits secs ne savait vraiment ce qu’il advenait des victimes de ces arrestations arbitraires, mais par crainte de faire partie de ses victimes, ils n’hésitaient pas à dénoncer leur voisin.

Julie, une Noisette sans histoire, rentrait chez elle après sa journée de travail dans les ateliers de fabrique de coques lorsqu’elle fut prise à parti par un groupe de Fruits Secs. «  Sale Noisette, terroriste, casse-toi du pays des Fruits Secs, t’as rien à faire ici ! » Sous les projectiles elle tenta, naïvement, de se défendre : « Mais je suis juste une Noisette, un Fruit Sec comme vous ! » A ces mots, la panique s’empara des Macadamias et Pécans qui l’avaient agressée. « Vous avez entendu, c’est une « Noix êtes comme nous », faut appeler la police ! »

Julie n’eut pas le temps de fuir. Elle fut embarquée par la police secrète et emmenée dans leur caserne, dite de l’Opéra, parce qu'elle occupait un ancien opéra, en banlieue de Bourgnoix. Là, la police de l’Oligarchie cherchait à casser les Noisettes soupçonnées d’être membre des « Noix êtes comme nous ». Durant des jours et des nuits, Julie ne put dormir, forcée à écouter et à jouer « Casse-Noisette » sans répit. Mais sa coquille ne craqua pas, et elle ne révéla rien, puisqu’elle n’avait rien à révéler.

Seule dans sa cellule, Julie savait qu’elle ne sortirait pas de l’Opéra. Elle avait vu les autres Noisettes disparaître une à une, et malgré l’isolement, les rumeurs circulaient. Terrifiée, Julie se remémora tout ce qu’elle avait entendu dire. Des Noisettes torréfiées, broyées, réduites en poudre pour leur enlever toute identité de Fruit Sec et qu’elles puissent aussi bien être des Noisettes que des Amandes ou même des Noix ! Lorsque la porte de sa cellule vînt à s’ouvrir, elle sut que son heure était venue…

Pour 4 pains, vous aurez besoin de: 

- 300 grammes de farine.

- 15 centilitres de lait de noisettes (et même un tout petit peu plus).

- Un sachet de levure boulangère.

- 50 grammes de margarine sans lactose.

- Une cuillère à café de gros sel.

- un jaune d'oeuf.

- Une belle poignée de noix.

- Une belle poignée de noisettes.

Petit zoom sur un pain!

Petit zoom sur un pain!

Les pains juste avant d'aller au four!

Les pains juste avant d'aller au four!

Pour Julie, on passe en cuisine!

- Décortiquer les noix et les noisettes. A l'aide d'un hachoir, les hacher grossièrement.

- Dans une casserole, mettre le lait à chauffer à feu doux. Lorsqu'il est tiède, y mettre la levure et le sel. Bien mélanger pour que la levure soit bien délayée.

- Dans un saladier mélanger la farine et le sucre. Ajouter la margarine et le lait et pétrir le tout environ 5 minutes, pour obtenir une pâte homogène mais assez souple.

- Ajouter les noisettes et les noix hachées en prenant soin d'en garder pour en mettre sur les pains. 

- Constituer 4 boules de pâte, les aplatir avec la paume de la main.

- Battre le jaune d'oeuf avec un peu de lait de riz. Badigeonner au pinceau les pains à hamburger de jaune d'oeuf. Saupoudrer de noix et noisettes et laisser reposer les pains pendant 1 heures.

- Préchauffer votre four à 190°c. Quand le four est chaud mettre les pains à cuire une dizaine de minutes.

- Garnir les pains selon l'envie, par exemple en réalisant un Novemburger!

Laclac vous souhaite un bon appétit, sans lactose, évidemment!

Le Novemburger!

Le Novemburger!

commentaires

Haut de page